mercredi 10 juillet 2019

VORONET et HUMORULUI



Nous sommes en Bucovine, une région située dans le nord est de la Roumanie. Elle est célèbre pour l'originalité et la beauté des nombreux monastères qui y sont implantés.

Les fondateurs des églises et des monastères de Bucovine, princes et boyards ont prouvé avoir été conscients que seulement les valeurs spirituelles, esthétiques et sacrées peuvent défendre l'existence et le spécifique d'un peuple dans la lutte avec le temps et l'agressivité de l'histoire.
Entièrement peintes à l’intérieur et à l’extérieur, les églises de Bucovine se présentent comme une bible ouverte mais ce n'est pas seulement un livre aux signes sacrés, mais tout un monde sacré, ouvert, un espace privilégié où le temps historique se confond d'abord pour devenir ensuite temps cosmique/.../
(professeur Dimitru Irima)

Le monastère de Voronet


mur ouest - signes du zodiaque

Le monastère a été implanté sur le site d'un ancien ermitage en bois en 1488 et a comme patron Saint George le vainqueur. En 1547 le narthex et les fresque extérieures ont été ajoutées où l’esthétique et le sacré se réunissent dans une harmonie parfaite. Depuis 1990 des religieuses ont redonné vie à cet ensemble qualifié de « chapelle Sixtine de l'orient ».

Parmi les fresque extérieures on remarque sur la paroi ouest le jugement dernier couvrant tout le panneau. Sur l'axe principal de haut en bas se trouve la Sainte Trinité. La main de Dieu tient la balance. Les pécheurs entourés de diables sont conduits vers l'enfer tandis que les justes conduits par l'apôtre Pierre se dirigent vers le paradis.

La paroi sud est remarquable par le fond bleu qui est considéré comme unique par les spécialistes. Sur ce fond bleu est représenté « l'arbre de Jessé » qui est la généalogie physique et spirituelle de Jesus Christ. Les prophètes de l'ancien testament sont encadrés par les philosophes de l'antiquité.


la forêt de Voronet
l'église dans son cadre de forêt














mur sud
mur sud et porche














mur sud
mur ouest - jugement dernier














Le monastère de Humor


Il se trouve aux portes du village de Humorului. Il ne reste que des ruines à demi mangées par la végétation du premier établissement abbatial bâti en 1415. Le monastère a été rebâti en 1530 à quelques centaines de mètres du premier emplacement.

C'est le premier monastère ayant un « exonarthex » élément nouveau dans l'architecture religieuse moldave. La tour clocher a été construite en 1641. En 1535 l’église est peinte à l’extérieur et à l’intérieur par un grand artiste de l’époque. La couleur dominante est le rouge. Par ces fresque il devient un des chefs d'oeuvre de l'art médiéval roumain.

L'art byzantin met en valeur l’équilibre conciliateur entre l’éternel et l’éphémère, c'est à dire entre le céleste et le terrestre.


en arrivant à Humor
tour-clocher au chevet de l'église














côté nord
côté sud














Humor - iconostase

Humor - site primitif





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser votre commentaire qui sera publié après modération