vendredi 5 juillet 2019

de Roussé vers Roumanie



le Danube à Roussé
La route vers Roussé sous le soleil s'est avérée fatigante et nous remettons la visite de la ville au matin du 4 juillet.

C'est toujours le principal port de la Bulgarie sur le Danube. Pendant longtemps de nombreuses représentations diplomatiques y étaient établies. Il en reste un parfum mondain et de belles façades.

Nous ne verrons avant notre départ que la grande place centrale, la place Svoboda (photos ci-dessous) vers laquelle convergent dix rues très animées. Nous admirerons la tranquillité de cette place où des fontaines alternent avec de magnifiques parterres de fleurs.








































Bassarbovo


Nous faisons un détour par le monastère troglodytique de Bassarbovo .

Il se trouve à une quinzaine de km à l'ouest de Roussé, et la petite route qui y amène n'est pas facile à trouver. On dit que l'ermite saint Dimitri Bassarbovski y aurait vécu au XIIème.

Les visiteurs sont admis à accéder par un escalier acrobatique taillé dans le calcaire, à une chapelle et des cellules vides situées à une quinzaine de mètres du sol (ci-dessous). Une église et un petit monastère neufs ont été construits au pied de la falaise qui d'ailleurs s’écroule un peu par endroits. Le site est admirable de calme, de verdure et de tranquillité.




la nouvelle église


Frontière

La route vers la Roumanie ne présente pas d’intérêt particulier. Nous franchissons le Danube sur un pont construit entre 1952 et 1954. L'attente à la frontière dépasse une heure, je n'ai toujours pas compris pourquoi.

Pont sur le Danube
Frontière avec la Roumanie



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser votre commentaire qui sera publié après modération