mardi 2 juillet 2019

vers Burgas



Il y a un peu plus de 200 km entre la vallée des rois et Burgas. Il fait 32° ! La route suit le fond d'une large plaine. Il y a des champs de blé, puis des paysages plus secs.

sur la route
fontaine en bord de route














La route à deux voies est bien tracée, et j'ai l'impression que les conducteurs bulgares interprètent la limitation à 90 et les axes centraux continus avec une certaine désinvolture. De place en place nous trouvons des étals de vente de fruits et légumes. Il y a toujours une source d'eau fraîche où se désaltérer. Le kg de miel coûte l'équivalent de 5€. Les tomates sont énormes et succulentes, les pêches mures à point...


Flocon a soif
Flocon garde




Nous laissons Flocon garder la voiture pendant que nous faisons nos achats. Il prend son rôle très au sérieux. Il aime bien boire l'eau qui coule d'une fontaine ou d'un robinet.










La ville de Burgas est une ville portuaire récente. Un immense parc la longe sur sa cote est sur plus de 2 km, et la sépare de la mer. En fin d’après midi énormément de gens viennent se promener dans une atmosphère bon enfant. Pas de dégradations, les sols sont propres. Il y a une partie réservée aux constructions en sable, une autre partie avec des sculptures en pierre un peu bizarres, une roseraie.


Bourgas - la plage















Bourgas - parcs

















statues de sable
statue de granit













-----




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser votre commentaire qui sera publié après modération