mercredi 19 juin 2019

vers Kalambaka


 
Nous roulons sur l'autoroute E92 qui grimpe en altitude. Nous la quittons après Malakasi. La route jusqu'à Kalambaka est sinueuse et offre de belles vues sur des horizons dégagés.

en quittant l'autoroute

Puis c'est l'arrivée sur Kalambaka. Un millier de roches quasi verticales se dressent devant nous, offrant des surfaces polies par le temps. Cette formation géologique complexe est datée de 60 millions d'années.


arrivée sur Kalambaka

au loin les météores















La ville est construite sur la rive gauche du fleuve Péné à une altitude de 240M. C'est un des grands lieux touristiques de Grèce du fait de sa proximité avec les monastères des « météores ». Elle s’étale en longueur, surplombée par les falaises grises des formations rocheuses qui se teintent de rose au soleil couchant.

Kalambaka, en ville

Son histoire est mouvementée. Elle a été conquise et pillée par les romains. Il ne reste de cette période que quelques traits architecturaux incorporés à des bâtiments. A la fin du Xème elle est le siège d'un évêché. Elle se nomme alors Stagi. Et en 1304 elle est conquise par les barons Français. Puis en 1334 elle repasse sous l'autorité du despote d'Epire. En 1356 elle fait partie du territoire de l'empereur de Byzance, Andronikos Paléologue. 

C'est sous l'occupation turque au XVIIIème qu'elle prend le nom de Kalambaka. 




Falaises au dessus de Kalambaka
falaises et monastère Saint Stéphane












les fruits de théssalie

---

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser votre commentaire qui sera publié après modération