vendredi 7 juin 2019

Sur la route

On attend toujours le départ avec une certaine inquiétude. Qu'est ce que j'oublie ? Pour le moment je crois n'avoir oublié que le parapluie pliant qui m'accompagne depuis… je ne sais combien de temps.

Tous les sacs sont rentrés dans le Duster, y compris la nourriture de Ram. Et je compte sur les premiers tours de roue pour que tout prenne sa place.

Nous pique-niquons dans un parking désert sous l’église de Laghet chère aux souvenirs familiaux. Flocon fait ses premiers pas de chien libre. Ce chien est un défi. Il était promis à l’euthanasie, réputé non adaptable au monde des humains. Et la patience de Nina en fait progressivement un chien normal. Nous allons suivre ses progrès. En 6 mois il a déjà appris énormément de choses, en terme de sociabilité et de comportement. Ce voyage fait partie de son histoire.



L'ancienne RN7 nous amène vers Menton et le frontière Italienne. Nous voyons de loin la baie de Monaco. Un titanesque chantier d'extension doit gagner 6 hectares sur la mer. D'énormes barges travaillent au comblement de l'espace où sera construit le nouvel écoquartier.







 
Étape à Finale Ligure.

Via Nicotera
Ce bourg à l’écart des grands axes est surprenant. A quelques centaines de pas du bord de mer se trouve Finalborgo. C’était la capitale d'un petit marquisat au 12ème siècle. Le bourg est ceinturé de murailles construites au cours du 15ème, et quatre portes abondamment décorées l'ouvrent vers l’extérieur. Des ruelles mystérieuses où chante l’accent italien permettent au visiteur de découvrir un agencement ordonné. C'est avec fierté que Finalborgo arbore le titre de « plus beau village d'Italie ! ».






clocher collégiale San Biagio
porte réale























---
 
Passé la porte Réale on découvre la collégiale San Biagio, chef d'oeuvre du baroque augmenté d'oeuvre néo-classiques. Son clocher octogonal reconstruit en 1463 après la destruction par les génois en 1449 repose en partie sur une tour d'enceinte des murs. Incroyable !
  
Château San Giovani au point d'ouverture
de la route Fianle - Milan ouverte en 1666
En quelques centaines de mètres on rejoint le bord de mer et le bourg de Finale Ligure. A l'époque romaine, c'était une frontière qui séparait les populations ligures Sabazi de leurs rivales les Inguani. La ville demeura longtemps sous l'autorité des seigneurs de Milan avant de tomber sous celle de Gênes.

C'est maintenant une belle station balnéaire où les habitants prennent le frais dans les jardins ou sur les places devant un riche apéritif.

-






Place Principale
nef de la collégiale San Biagio










Porta Testa




place Garibaldi






place Garibaldi










les loups hantent la région























 
---


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser votre commentaire qui sera publié après modération