mercredi 26 juin 2019

Sofia - la ville


Sainte Sofia
25 28 juin
vers Sofia

Nous arrivons à SOFIA après avoir roulé tranquillement sur une superbe autoroute gratuite qui suit une plaine fertile au pied des Carpates. Notre hôtel se situe non loin du centre historique. Et d'emblée nous sentons dans cette ville un parfum d'orient. Ruelles pavées bordées de petites boutiques où l'on vend des thés et des cafés parfumés à la cardamone, vendeurs de « chicha », vendeurs de vieilles chaînes hifi réparées, laine et écharpes aux couleurs vives.














Je rentre chez un bourrelier faire recoudre ma pochette en cuir. Son ami, qui nous dit être pasteur va nous chercher du café. Nous nous retrouvons à deviser sur le trottoir comme de vieux amis. Le soir les habitants se couchent tôt, à 21 heures tout est fermé.

L'organisation de la ville moderne parait facile à appréhender.

fontaines d'eau chaude
La ville s'est créée sur l'intersection de voies de communication connectant l’Europe de l'ouest avec l’Asie mineure, et la Baltique avec les mers chaudes. Les sources d'eau chaude et le carrefour des routes sont à l'origine de la ville. Les historiens considèrent que les premières implantations sur ce lieu datent de l'age du bronze. Au IIème une fortification s’éleva autour de la cité.

émergence d'une structure religieuse
d'époque romaine






Au moment de la conquête romaine (29 de notre ère) la ville fut nommée SERDICA, se trouvant sur la voie « militaris » reliant les provinces romaines de l'ouest à Byzance. L’empereur Galere y naît, les enfants de l'empereur Constantin y sont proclamés César, et Constantin aurait hésité à y installer sa capitale. Il choisit finalement Byzance. Elle connaît un age d'or sous l’empereur Justinien (527-565)

En 809 la ville est conquise par le khan Krum et intégrée au premier royaume Bulgare, la ville prend le nom de Sredets (la ville du milieu).

flamme du soldat inconnu
La guerre russo-turque de 1877-1878 est la conséquence du « panslavisme », doctrine assignant à la Russie le devoir de libérer les peuples slaves encore sous la domination turque. La Bulgarie est libérée de l'occupation ottomane en 1879 et Sofia devient la capitale de la principauté de Bulgarie. Le Traité de San Stefano en 1878 crée la Grande Bulgarie du Danube à la mer Égée et assure à la Russie la mainmise sur les détroits du Bosphore et des Dardanelles.

lion devant la flamme














La création de ce grand État slave dans les Balkans et le renforcement de l’influence russe dans la région provoquent le bouleversement des intérêts politico-stratégiques des Grandes Puissances. Aussi, devant leurs protestations, le tsar Alexandre II accepte la réunion du Congrès de Berlin en 1878. Ce dernier se clôt par le Traité de Berlin qui supprime la Bulgarie réunifiée du traité de San Stefano et divise en deux la nouvelle principauté bulgare.

Tsar Samuel, 1er empire Bulgare


L’autonomie complète n’est ainsi accordée qu’à la petite Bulgarie septentrionale, s’étendant du Danube jusqu’au monts Balkans; tandis que la moitié sud, la Roumélie orientale, est placée sous l’autorité politique et militaire ottomane. Quant à la Macédoine, elle est finalement restituée à l’Empire ottoman. En septembre 1885, un soulèvement permet aux Bulgares de prendre le contrôle de la Roumélie orientale. Un mois plus tard, la Serbie tente vainement d’envahir la Bulgarie. En 1912 la Bulgarie s'allie avec les Grecs, les Serbes et les Monténégrins pour reprendre la Macédoine à l'Empire Ottoman.

L'orient express (Belgrade Istanbul) y est inauguré en 1888.

En septembre 1944, Sofia est libérée par les troupes de l'Armée rouge commandées par le maréchal Tolboukhine. Elle entre alors dans l'orbite des pays communistes jusqu'en novembre 1989. Elle regarde maintenant vers les pays européens.

Pour en savoir plus : trois capitales anciennes par Magdalina Stantcheva. Pliska, Preslav,Tirnovo. Les presses de l'unesco.

mémorial de la libération de la ville par les russes
monument à l'armée soviétique





  








Au hasard de la ville 

Cyril et Méthode devant l'imposante bibliothèque qui porte leur nom

 

commerces
Ajouter une légende

Ajouter une légende

Ajouter une légende



















ambiance
scène de rue













galerie commerciale
smarthone my friend

palais présidentiel
Synagogue
église catholique

trabant
comme partout ...




---


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser votre commentaire qui sera publié après modération